Alt-J

Alt-J
Alt-J Moodboard

∆ Alt-J : étrange et normal à la fois ∆

Je suis tombée amoureuse deux fois il y a deux ans. La première fois c’était de l’homme qui partage ma vie et la deuxième fois c’était de ce groupe dont j’ai envie de vous parler aujourd’hui. Alt-J a été ma bande-son pendant une année, je les ai d’ailleurs vu trois fois en moins d’un an. Et si vous entendez des gens qui vous diront que le concert n’est pas terrible (joli jeu de lumières mais ils ne bougent pas d’un centimètre si ce n’est pour faire des petits triangles avec leurs mains à la fin du concert), je vous dirai que c’est le seul groupe qui a réussi à me faire pleurer lors d’un concert… Parce que j’ai une copine qui s’appelle Mathilde et qu’elle me manque. Ils laissent leur musique faire le boulot, c’est-à-dire créer un flot d’émotions jusqu’à déclencher une sorte d’expérience « extra-corporelle » à un point où garder les yeux ouverts n’a plus aucun intérêt.  

Musicalement, ils se distinguent bien sûr par le falsetto étrange du chanteur, mais aussi par leur musique ultra-complexe et souvent empreinte d’une certaine grandiosité, empruntant à la fois au rock, à la folk, à la synthpop et même au dubstep. Décrire leur musique est un exercice totalement futile tant elle est compliquée. Certains (pas moi, vous l’aurez compris) trouvent tout cela assez prétentieux, voire énervant, et plutôt emmerdant. Et en plus, et là je suis d’accord, leur style vestimentaire est d’une banalité fulgurante.

Vous me direz alors: quel intérêt de faire un article sur eux ?

Et bien tout simplement parce qu’ils illustrent parfaitement d’une des tendances-clé de ces deux dernières années : le « normcore ». Elle consiste à adopter un « non-look », à ne pas chercher à sortir du lot à tout prix, à se libérer de certains diktats de la mode, à choisir des vêtements totalement banals, sans couleurs flashy, sans contrastes, sans marque apparente, bref, à tout faire pour se fondre dans la foule tel un caméléon urbain.

La marque emblématique de ce courant est Gap. Plus c’est basique, plus c’est mode. Saupoudrez vos basiques de vêtements sortis de la garde-robe paternelle des années 80-90, et vous êtes dans le coup… Oui « être dans le coup » est une expression que l’on peut se permettre d’utiliser dans le cas présent.

Alt-J un des emblèmes de ce style, allez savoir s’il percera dans le milieu de la musique pop, mais vous risquez bien de ne pas vous en rendre compte, car la discrétion est la marque de fabrique de cette tendance.

Comment adopter le look d’Alt-J

– Le t-shirt blanc est l’indispensable de votre garde-robe.
– Portez un chino ajusté (mais pas trop, il ne faut pas se faire remarquer). 
– Par-dessus une chemise vintage à carreau ou à motif ikat.
– Et pour les chaussures la dernière réédition de chaussures vintage à la mode (type Vans ou Stan Smith)

Les couleurs

Des neutres gris chiné/blanc/noir associés à des coloris vintage : vieux rose, marron, vert grisé.

« Tesselate »

Concert à Emporter

 

Carte d’identité

Nationalité : Anglaise 
Année de création : 2007
Label: infectious Records
Genre : Rock alternatif
Dernier album : This Is All Yours (2014)

Liens

Site officiel: altjband.com
Facebook1,5M fans
YouTube406K abonnés
Twitter328K abonnés